mardi 28 janvier 2014

d'un interrogatoire ( partie :1)

Vous le savez tous, Ludic est mon soumis depuis deux ans!

Au fil des mois, sa progression, sa confiance, son abnégation, nous ont permis d'aller au delà des attentes de chacun!

Ludic avait refoulé un fantasme depuis de longues années : subir un interrogatoire" musclé" par deux femmes intransigeantes.

En complicité avec Dame Freya, nous sommes passées du fantasme à la réalité !

Il va de soi, que ce scénario a été appliqué avec le total consentement de chacun.
&&&&&&&


" Ma Maîtresse se rappelait -je ne  lui avais pourtant dit qu'une fois  tout au début de notre relation ou peut-être même avant- que le fantasme qui m'avait conduit au BDSM était d'être torturé par des Dames...
Elles avaient organisé un scénario génial qui fut assez réaliste...en cherchant à me faire avouer des  choses intimes (du type à quoi je pensais quand je me masturbais, par exemple)  






Je suis spontanément rentré dans mon rôle : essayer de résister...(J'en souris encore en revoyant les vidéos !!! et je prends un plaisir particulier à revoir ma Maîtresse s'appliquer à me "torturer"...)

Ce furent néanmoins des traitements assez inhabituels et je peux dire, pour certains, assez durs!

Il est important de souligner que j'étais pleinement consentant, ce qui diffère fondamentalement de la torture... de même, les soins qu'elles me portaient en me désinfectant quand je saignais, la possibilité que j'avais d'interrompre le jeu à n'importe quel moment d'un simple geste de la tête, faisaient toute la différence..."


 Première partie: "l'interrogatoire"

 "Ma Maîtresse et Dame Freya m'attachent assis, entièrement nu, sur une chaise.



Dame Freya me pose des pinces sur les lèvres, une qui me tire  la lèvre inférieure vers le bas et l'autre qui me tire la lèvre supérieure vers l'arrière, ; çà commence bien... çà me fait très mal...(l'intérieur de mes lèvres est resté sensible pendant presque 2 jours). 




"Ma Maîtresse me promène une flamme de bougie sur ma poitrine, mon thorax ( je devine quelques odeurs de poils grillés) pendant que Dame Freya me charcute avec une roulette à pics, aux endroits sensibles... 




Dame Freya et ma Maîtresse me posent des questions... 

" Je ne parlerai pas!"

"

"Je me demande si je vais pouvoir tenir longtemps tel que c'est parti, mais je résiste...
Je reçois aussi quelques coups sur la tête avec un plat métallique...suivi d'un bottin téléphonique, à deux reprises !















Je refuse toujours de parler.

 Dame Freya me dit "puisque tu refuses de parler, tu vas avoir encore plus de mal à parler".

2 commentaires:

  1. Bonjour ma Maîtresse,

    Ce scénario fut une grande surprise pour moi et j'ai été très touché que Vous l'ayez mis en œuvre avec Dame Freya. Je ne pensais vraiment pas vivre un jour ce fantasme et de cette façon !
    Vous avez, toutes les deux, admirablement joué le jeu...
    Cette rencontre restera pour moi parmi les grands moments de notre parcours BDSM.
    Malgré le thème du scénario, qui ne s'y prêtait pas à priori, j'ai ressenti et apprécié aussi une grande complicité.
    Tout en restant dans le "sain, sûr et consensuel", vous avez su m'amener assez loin puisque par 2 fois, j'ai atteint mes limites.

    Un grand merci à Vous pour m'avoir permis de vivre cette expérience et à vous deux pour la mise en scène originale ainsi que pour votre pleine implication dans le scénario.

    Avec mes plus sincères hommages,

    Votre soumis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Ludic

      Une expérience qui restera effectivement gravée dans ma mémoire !
      Nous avons apprécié Freya et moi ce "scénario".
      Je craignais tes premières réactions, et ton implication immédiate nous a permis de poursuivre...

      Saadienne

      Supprimer